moléculaire

moléculaire [ mɔlekylɛr ] adj.
• 1797; de molécule
De la molécule, qui a rapport aux molécules. Attraction moléculaire. Structure, constitution moléculaire. Formule moléculaire : représentation d'un composé chimique en juxtaposant les symboles des atomes qui le constituent. Formule moléculaire développée, représentant les positions, les liaisons et les valences des atomes. Masse moléculaire : masse d'une mole; somme des masses atomiques constituant une molécule (ex. pour l'eau H2O = 18). ⇒ atome-gramme. Poids moléculaire. Horloge moléculaire : molécule dont l'évolution peut fournir des repères chronologiques.
Génétique moléculaire, qui traite du gène au niveau moléculaire. Biologie moléculaire.

moléculaire adjectif Relatif à la molécule, aux molécules. ● moléculaire (expressions) adjectif Masse molaire moléculaire, masse d'une mole de substance formée de molécules. Nuage moléculaire, vaste nébuleuse dans laquelle la matière est présente sous forme de molécules et qui constitue un site de formation d'étoiles.

moléculaire
adj. CHIM Relatif à la molécule.

⇒MOLÉCULAIRE, adj.
A. — 1. CHIM., PHYS. Qui concerne la/les molécule(s); qui appartient à la/aux molécule(s). Tout phénomène vital ne peut être produit sans une action ou une réaction moléculaire qui en est la cause immédiate (J. ROSTAND, La vie et ses probl., 1939, p.140). Les particules du mouvement brownien sont, en un sens, de grosses molécules qui participent directement à l'agitation moléculaire, et qui ont la même énergie cinétique moyenne que les molécules au milieu desquelles elles se trouvent (RUYER, Cybernétique, 1954, p.158). Une molécule quelconque subit l'action, outre du champ extérieur, d'un champ moléculaire créé par les molécules environnantes (Encyclop. Sc. Techn. t.4 1970, p.152). V. contracter ex. 5:
♦ Dans un corps gazeux, la distance entre molécules est d'environ 10 à 100 fois leurs dimensions (...). Dans les liquides et les solides par contre, la distance intermoléculaire est de l'ordre des dimensions moléculaires...
FRÜHLING, Cours d'électr., t.1, 1966, p.26.
SYNT. Théorie moléculaire; biologie, endocrinologie, mécanique, pathologie, physique moléculaire; constitution, état, structure moléculaire; architecture, agrégat, arrangement, édifice, groupement moléculaire; addition, combinaison, équilibre, simplification, transformation, transposition moléculaire; diamètre, viscosité moléculaire; complexité, dissymétrie moléculaire; affinité, attraction, mouvement, répulsion, trajectoire moléculaire; choc, courant, jet, projection moléculaire.
P. métaph. C'est en quelque sorte la constitution moléculaire de l'élément musical que cette méthode va fournir (SCHAEFFER, Mus. concr., 1952, p.212).
2. Qui est de la nature de la molécule. Au point de vue des oxydations, l'oxygène peut se présenter sous deux formes: une forme moléculaire (02 ou 0 = 0), chimiquement inactive et une forme atomique (0 ou 0-), chimiquement capable de se fixer sur certains corps et de les oxyder (POLICARD, Histol. physiol., 1922, p.108). [La molécule] est (...) un véritable polyèdre doué, comme le cristal lui-même, de plans de symétrie, d'axes de symétrie, etc. (...) la symétrie préexistante dans le polyèdre moléculaire est la cause de la symétrie qu'on observe dans l'assemblage cristallin (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.350).
P. métaph. Nous ne pouvons admettre [avec Proust] qu'une affection humaine soit composée d'éléments moléculaires qui se juxtaposent sans se modifier les uns les autres (SARTRE, Sit. II, 1948, p.21).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'histoire (...) ne retrouvera jamais directement les vestiges matériels de cette émersion du microscopique hors du moléculaire, de l'organique hors du chimique (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.79). Cette nouvelle unité fournit trente-deux nouveaux codes de relation (...) qui couvrent deux niveaux d'intégration: le subatomique et le moléculaire, le domaine de la physique et celui de la chimie (JOLLEY, Trait. inform., 1968, p. 223).
3. Qui concerne la molécule-gramme. Synon. molaire2.
Concentration moléculaire. Nombre de molécules-grammes d'un corps dissous contenu dans un litre de solution. Synon. molarité (rem. s.v. molaire2). Tous les liquides organiques doivent avoir la même concentration moléculaire. On dit qu'il y a isotonie (STOCKER, Sel, 1949, p.84).
Conductibilité moléculaire. ,,On appelle conductibilité moléculaire la conductibilité du volume qui correspond à la molécule-gramme`` (GUILLET, Métall. gén., 1923, p.433).
Masse, poids moléculaire.
Volume moléculaire. Volume occupé par une molécule-gramme d'un corps pur gazeux. La théorie d'Avogrado-Ampère définissait (...) pour les gaz ce que l'on a appelé plus tard des volumes moléculaires et des poids moléculaires (Hist.gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.302).
B.PHILOS. Qui considère les faits dans le détail; qui concerne chaque élément d'un tout en particulier. Anton. molaire3 (v. ce mot ex. de Ch. Lalo). Plus je vais (...) plus je crois à l'efficacité du travail modeste, lent, moléculaire, définitif (PÉGUY, Grippe II, 1900, p.5). L'essentiel est peut-être de comprendre l'esprit de clarification moléculaire qui anime le cybernéticien et aussi sa métaphysique de l'urgence et sa curiosité de tout ce qui semble humain (DAVID, Cybernét., 1965, p.60).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. V. molaire3 ex. de Ricoeur.
REM. 1. -moléculaire, élém. de compos [entrant dans la formation de termes sc. ] V. intermoléculaire, intramoléculaire, macromoléculaire (s.v. macromolécule). Quelque fonction naturelle relie vraiment, dans leur apparition successive et dans leur existence présente, le micro-organique au méga-moléculaire (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p.84). En partic., [en compos. avec un élém. multiplicateur indiquant le nombre de molécules mises en cause]. V. bimoléculaire. Des susbtances peu solubles comme l'huile peuvent être étalées à la surface de l'eau et amener une diminution de la tension superficielle, même lorsqu'elles sont en quantité si faible qu'une simple couche monomoléculaire peut être formée (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.412). On distingue les réactions mono-, bi- ou plurimoléculaires selon le nombre de molécules impliquées dans l'état de transition de l'étape cinétique de la réaction (Encyclop.Sc. Techn. t.9 1973, p.382). 2.Moléculairement, adv. Au niveau de la molécule, en ce qui concerne la molécule. Ces roches profondes dont le travail des masses superficielles modifie la structure jusqu'à l'altérer moléculairement (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.257).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1797 «qui a rapport aux molécules» (BERTRAND, Nouv. principes de géol., p.15). Dér. de molécule; suff. -aire. Fréq. abs. littér.:147.

moléculaire [mɔlekylɛʀ] adj.
ÉTYM. 1797; de molécule, et -aire.
Chim. De la molécule, qui a rapport aux molécules. || Attraction (cit. 5) moléculaire. || Association moléculaire. || Structure, constitution moléculaire (→ Génétique, cit. 1). || Formule moléculaire : représentation d'un composé chimique par la juxtaposition des symboles des éléments (atomes) qui le constituent. || Formule moléculaire développée : formule analytique représentant les positions, les liaisons et les valences des atomes. || Composés ayant même formule moléculaire brute et des formules développées différentes. Isomère. || Transformation moléculaire (→ Magistère, cit. 2).
Masse moléculaire (d'un corps existant à l'état de molécules) : masse d'une mole de molécules de ce corps; nombre qui mesure cette masse (→ Molécule-gramme). || La masse moléculaire d'un corps se calcule en effectuant la somme des masses atomiques des atomes présents dans la molécule. || Masse moléculaire et poids moléculaire.REM. On dit aussi masse molaire.
1 Écrire la formule de l'alcool propylique normal CH3–CH2–CH2–OH s'appelle développer cette formule. Ce mode de représentation, plus explicite que les formules brutes, permet de schématiser les relations entre les atomes de l'édifice moléculaire et, en particulier, de mettre en évidence les groupements fonctionnels.
Georges Champetier, la Chimie générale, p. 103.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Par ext. (dans la langue non scientifique). Qui concerne des molécules, de très petites parties. → Atome.
2 Tout à coup un mouvement moléculaire se produisit dans les fibres de la plante lumineuse. L'image perdit sa pureté de coloris et de contours. Les atomes vibraient tous à la fois, comme cherchant à se fixer suivant un nouveau groupement inévitable.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 175.
Par métaphore. Qui procède par petits éléments discrets.
3 C'est lorsque la technicité est saisie au niveau des éléments que l'évolution technique peut s'accomplir selon une ligne continue. Il y a corrélation entre un mode d'existence moléculaire de la technicité et une allure continue de l'évolution des objets techniques.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 114.
DÉR. Molécularité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moléculaire — (mo lé ku lê r ) adj. Qui a rapport aux molécules.    Actions moléculaires, celles qui se passent dans l intimité de la substance des corps, comme les actions chimiques. •   Nous entendrons par action moléculaire l excès de la répulsion sur l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MOLÉCULAIRE — adj. des deux genres Qui a rapport aux molécules. Forces moléculaires. Attraction moléculaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Moléculaire — Molécule Représentation 3D d une molécule de saccharose. Une molécule est un assemblage d atomes dont la composition est donnée par sa formule chimique. Le nom molécule provient du nom latin molecula, diminutif du nom latin moles, se traduisant… …   Wikipédia en Français

  • MOLÉCULAIRE — adj.des deux genres Qui appartient, qui a rapport aux molécules …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Biologie moléculaire — Pour les articles homonymes, voir BM. La biologie moléculaire (parfois abrégée bio. mol. ou BM) est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l objet est la compréhension des mécanismes de… …   Wikipédia en Français

  • Biologie Moléculaire — Pour les articles homonymes, voir BM. La biologie moléculaire (parfois abrégée bio mol ou BM) est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l objet est la compréhension des mécanismes de… …   Wikipédia en Français

  • Cuisine moléculaire — Gastronomie moléculaire La gastronomie moléculaire est la recherche des mécanismes des phénomènes qui surviennent lors des transformations culinaires. C est une discipline scientifique : son objet est de participer au progrès de la… …   Wikipédia en Français

  • Gastronomie Moléculaire — La gastronomie moléculaire est la recherche des mécanismes des phénomènes qui surviennent lors des transformations culinaires. C est une discipline scientifique : son objet est de participer au progrès de la connaissance culinaire et de la… …   Wikipédia en Français

  • Gastronomie moléculaire — Version moléculaire des œufs bénédictine. La gastronomie moléculaire est la recherche des mécanismes des phénomènes qui surviennent lors des transformations culinaires. C’est une discipline scientifique[1] : son objet est de participer au… …   Wikipédia en Français

  • BIOLOGIE MOLÉCULAIRE — Formés de molécules, les êtres vivants (qu’ils soient uni ou pluricellulaires) sont des systèmes organisés, en perpétuel état de renouvellement. Échangeant à tout instant avec le milieu dans lequel ils se trouvent des flux d’information, de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.